index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Stéphane Martelly
« île en île » - page d'accueil

Stéphane Martelly
photo © Yasmina Saad
Montréal, 2002

Stéphane Martelly naît le 14 septembre 1974 à Port-au-Prince, Haïti. Critique, auteure et peintre, elle s'est adonnée très jeune à diverses activités artistiques.

Par une approche profondément transdisciplinaire qui fait se confronter théorie, réflexion critique et création, elle poursuit une démarche réflexive sur la littérature haïtienne contemporaine, sur la création, sur les marginalités littéraires ainsi que sur les limites de l'interprétation.

Après des études universitaires en Haïti, à l'Université Quisqueya, où elle obtient une licence en Sciences de l'Éducation (options Lettres et Philosophie), elle poursuit ses études supérieures à l'Université de Montréal (maîtrise en Études françaises 1996-1998 et scolarité doctorale 2003-2005).

Elle est notamment l'auteure d'un essai littéraire sur le poète Magloire-Saint-Aude, une lecture critique paradoxale qui s'appuie sur une reconnaissance de l'opacité du texte saintaudien comme un enjeu esthétique, éthique et interprétatif. Elle prépare également une thèse (recherche-création) sur le sujet féminin et la folie dans les œuvres d'auteurs caribéens.

Ayant, dit-elle, « posé son baluchon » à Montréal depuis 2002, elle partage son temps entre la recherche en littérature, les charges de cours à l'Université et, toujours, la création.

Son activité de recherche inclut la co-organisation du colloque international « Relire l'histoire littéraire et le littéraire haïtiens » (Jacmel, Haïti, 2004) et le groupe de recherche Marges et Mémoires en poésie haïtienne et québécoise qu'elle a fondé en 2005 et dont elle a assuré la direction scientifique (financement du CRILCQ, le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise, 2005-2009). Depuis 2009, elle participe comme coordonnatrice et chercheure aux travaux du groupe de recherche d'histoire orale « Histoires de vie » des Montréalais déplacés par la violence – groupe Haïti (Université Concordia). En 2011, elle a conçu et organisé un atelier de création littéraire dans le cadre du projet « Histoires de vie » intitulé : « Je me suis parcouru moi-même : être, dire, se poser dans/devant l'histoire ». Elle présente régulièrement ses travaux dans des colloques et autres publications académiques.

En plus de son travail de recherche, Stéphane Martelly a publié de la poésie, La Boîte noire suivi de Départs (2004) et des livres illustrés : Couleur de rue (1999), L'Homme aux cheveux de fougère (2002) et La Maman qui s'absentait (2011). Certaines de ses œuvres ont été adaptées pour la scène. En collaboration avec Christine Jeanney, elle a publié un livre d'art numérique qui présente son travail pictural et s'intitule Folie passée à la chaux vive (Publie.net, 2010).

Comme plasticienne, son travail en 2011 inclut une résidence d'artiste au Vermont Studio Center aux États-Unis et une exposition solo (de la série de la Folie) à la Cornell University.

Oeuvres principales:

Livres (poésie / fiction / livres d'art):

Essais littéraires:

Publications scientifiques et académiques:

Manuel scolaire:

Essais publiés dans des ouvrages collectifs:

Textes de création dans des ouvrages collectifs:

Expositions et résidences d'artiste (sous le pseudonyme NOU)

Mises en scène / mises en espace et adaptations:

Enregistrement sonore:

bleu

Sur l'oeuvre de Stéphane Martelly:

Sites et liens sélectionnés
Liens sur Stéphane Martelly

textes de Stéphane Martelly sur Île en île:

ailleurs sur le web:

entrevues, critique:

Vidéo:

Retour:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
tous droits réservés © 2005-2011
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/martelly.html
mise en ligne : 22 novembre 2005 ; mise à jour : 8 juillet 2011